Maintenant que le tour de lit est arrivé à bon port, je peux vous en dire plus.

Je suppose que Peanut, pardon Tao (Lire téo) est installé dans son petit monde je peux maintenant vous le dévoiler. J'ai voulu donné un petit air graphique, comme des dessins grifonnés rapidement au crayon.

Comme je vous le disais dans le post précédent quand Sarah avait lancé toutes à vos aiguilles je m'étais dis pourquoi pas un tour de lit... sans réaliser pleinement l'ampleur de ce genre de travail quand on est pas couturière !! mais combien d'heures de plaisir tant au niveau de l'imaginaire que dans la réalisation et à être en pensées avec ce petit bout de choux qui menait déjà son bonhomme de chemin avec Maman. Et puis le relais des "copines" aidant, on arrive à tout ! (Merci à Virginie pour les coussins et les bouts de bouts de tissus, à Geneviève pour le chemin de fleurs, à Anne pour l'aide précieuse à la réalisation de la housse et le fils noir qu'elle m'a dégoté, à Martine pour m'avoir fourni le tissus blanc à carreaux, à Khadisja pour avoir assemblé les coussins entre eux)

En voici donc quelques extraits...

D'abourd le dos, avec ses attaches, je voulais un simple galon, mais rien ! je me suis donc contentée de ces rubans qui finalement sont dans les tons.

P1180936

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous le savez certainement les tours de lit sont constitués de 3 coussins reliés entre eux que l'on disposent comme on l'entend. J'ai voulu plongé Tao dans son petit univers en reprenant des éléments de sa vie présente et future sur chacun des trois coussins. Il vit à Londres mais à des origines Française. J'ai repris pour l'accueillir d'abord la porte de son appartement...puis  la façade de la maison d'enfance de sa maman et néanmoins des grands-parents, et aussi un bout de la maison "familiale" de France, donc celle de son arrière grand-mère qui est une chaumière et que j'ai trouvé sur google earth (merci google)

Comme il vit à Londres j'ai mis évidemment un bus anglais (qui ferait bien de repasser chez le carrossier d'ailleurs !!)  une cabine téléphonique et une tour Eiffel, clin d'oeil à la France et aussi à son Grand père qui vit à Paris.

Lors de ma dernière monté à Londres j'avais discrètement photographié son doudou, offert par son oncle me semble-t-il,  qui n'est autre qu'un adorable lapinou. Je l'avais positionné de divers façons, assis, couché, sur le côté, à genou, ce qui m'a permis d'avoir un support pour l'intégré dans l'espace à broder... et j'avais également photographié des éléments d'une housse de couette, d'adorables petites souris qui jardinaient. Bon assez de blabla-bla, regardons, une image ne vaut-elle pas milles mots ?!!

Le premier volet, la porte de l'appartement, son doudou dans son lit, un chemin de fleurs noires bordées de blanc et les fameuses petites souris On ne voit pas bien sur la photo, mais le tissus se compose de carré de 10 cm x 10, j'ai essayé que les éléments puissent y entrer, le tout étant bien évidemment d'arriver à mettre à échelle, ce qui n'est pas gagné à chaque fois !! Le premier lapin regarde ce qui se passe en dessous et l'autre lapinou lui est assis sur le rebord d'une des carrés

P1180937

Tout le long du chemin les souris vont s'activer et... vont apparaitre d'autres éléments comme l'architecture des lieux de vie où il ira un jour c'est sûr !! J'ai craqué pour ce petit hérisson, je vous rassure, il était déjà tout brodé !!

P1180939

Le chat attrapeur de papillon était lui aussi tout brodé, mais il fallait bien qu'il y ait un chat, c'était incontournable (on dira que c'est ma signature!)  La maison de St Jhon's qui m'a valu quelques moments de grande solitude !

et le troisième et dernier volet la chaumière, les éléments de lieu de vie (Londres, Paris)

P1180941

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était un peu tard quand j'ai fais les photo mais bon vous avez quand même une petite idée

 

l'ensemble

 

Quel délice et plaisir de réaliser cela pour un petit bonhomme qui vient ensoleiller votre vie.

Bienvenu dans ta nouvelle vie petit Tao ! Fait de beaux rêves.... hum.... mais peut être aurais-je du broder des moutons... occupé à compter tu aurais peut être laissé dormir tes parents... 

Je me sens un peu... bizarre maintenant que je ne suis plus dans ce petit monde... un grand vide

Bon week end à vous

Et vous que faites vous en ce moment ?

Dans la semaine je vous parlerai d'un grand moment que j'ai partagé hier, parfois il y a vraiment de belle rencontre !!