Vous savez tous comme chaque année des centaines de petits êtres sont abondonnés !
Pour alibi les vacances.... on les abandonne sans état d'âme et j'ai eu pitié de cette petite souris que j'ai prénomée Honorine.
Nous venions d'arriver sur la côte anglaise et pour ceux qui ne connaissent pas, lorsque nous longeons la côte vers londres on passe devant un Emmaüs (oui, il en a en Grande-Bretagne également !) C'est généralement notre 1ère étape. J'avais presque terminé mon petit tour et je l'ai vue là, toute prostrée, esayant de se faire passer pour un chat. Elle était coincée entre les bijoux et les petits objets bien britishs et néanmoins adorables, juste avant à la sortie. Je venais de flasher sur une travailleuse (bien british elle aussi) et mes yeux allaient de l'un à l'autre. Je n'osais demander le prix de la travailleuse et il y avait cette petite souris qui faisait semblant de dormir pour ne pas attirer l'attention de ses geoliers et qui me disait à voix basse : "adopte moi ! adopte moi !"
Je voulais cette travailleuse. J'en rêve depuis toujours, ma petite tante en possédait une... Ah les souvenirs d'enfance... et elle (la souris) qui insistait, qui insistait... La pauvresse m'a tellement fait pitié, n'écoutant que mon coeur, j'ai fini par craquer.... pour les deux !
Une grosse main l'a attrapée et l'a glissé dans la trappe de la travailleuse, la porte s'est reclaqué sur elle !
Tout le long du voyage jusque Londres j'ai entendu : Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Et encore quand je passe près d'elle elle me dit : Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... Merci.... ... ... ... ... ... ... ...
NG_288